ballade thailand

Fil des billets

14/03/2011

0 c'est 0 = 0 c'est da(r)k mais 1 pour le 8 c'est 7.... 0805081

Lonsof041.jpg, mar. 2011 Lonsof013.jpg fot_euil.jpg Lon_sof019.jpg Lonsof021.jpg Lonsof006.jpg lit.jpg ligth.jpg Lonsof020.jpg vent_il_a_t.jpg smal.jpg Snackapthai.jpg SS850935.JPG masoup.JPGsorry for the double mai(s) l'humain com me n'est pas une machine et à du mal à croire qu'1 +1 =2... pour moi le 2 c'est le bleu, le noir je préfère 1 c'est 3 mais fo couper 2 en 1 +1 pour récupérer mon rouge qui se fait niquer par la logique du bleu... Donc je prends mini rouge pour éviter le kill du maxi bleu et je lui rend son ver (rs) Attention c'est lui qui sépar le son fo faire vitess sinon on tourne ds le bleu= noir et on s'emmerde. Donc fo fair équilibrage.... La même force c'est la même force.... Comprends qui veut ou comprends qui peu rf (Bobby Lapointe) . Enfin tout s'arrange finalement le décalage horaire semble passer dans le mode tranquille et on va pouvoir continuer dans le blog. J'essaie de découvrir de nouveau goût culinaire et mélange plusieurs épices piments et légumes divers. J'ai enfin une machine pour faire le café le matin et mes nerfs se détendent car j'aime bien boire mon café avant de sortir le matin. Je me suis promené dans divers quartiers et je trouve petit à petit mes repères pour pouvoir essayer de faire la cuisine. Il y a plusieurs légumes et poissons à essayer avec des piments différents. Finalement ça devient une histoire familiale car toute la famille est là. Bon je mettrais quelques nouvelles photos tout à l'heure car ce soir on mange en famille.

12/03/2011

retro (s) pective

smile.jpgsogree.jpgsmal.jpgoldsof.jpgLon_sof011.jpgLoghis.jpgculso.jpgdeco.jpgmontatoosof.jpgLon_sof002.jpgneon.jpgmarchthai.jpgprod.jpgdebut.jpgCafetfac.jpgBsmasoup.jpgCflou.jpgbouf.jpgblmerou.jpgmasoup.JPGqqplats.jpgPate.jpgrest.jpgS.jpgtable.jpgSoupe.jpgVie.jpgQuartier.jpgMClavie.jpgBonusof.jpgVoilà... En plein dans la récupération du voyage. Je tente un texte dans le noir car le jour ne c'est pas encore levé içi à Bangkok mais en bas de l'ordi je voie qu'il est minuit... Après un arrêt assez long à Bahrein de 7 heures, on remonte dans l'avion pour arriver enfin à Bangkok un lundi à 1 heure de l'aprèm puis taxi jusqu'à Banlanphu ou on a éclusés quelques bières (enfin surtout moi) et rattrapé notre taux de nicotine. On avait parié en pensant vainement qu'on pourrait fumer à Bahrein et on as eu raison au delà de nos espérances. Ils ont une salle fumeur très enfumée dans l'aéroport tout au fond et comme l'avion qu'on a pris était rempli de fumeurs pour la plupart Français dans le style travelleurs ou punk ou neujeux ça à fini tout le monde assis par terre à boire des bières de dutty free car comme c'est un pays musulman ils ne vendent pas de bières sauf par packs de 12... et à fumer des clopes...Comme dans les teufs avec le même déguisement Un type qui passait par là c'est assis aussi et apparement il disait que depuis 10 ans qu'il passait par Bahrein il n'avait encore jamais vu ça... J'avoue qu'en terme de loi dans un aéroport je les pensais beaucoup plus strict mais c'est l'inverse.... D'ailleurs même le type de la sécurité c'est mis à fumer devant la salle...Il faut dire que dans la salle l'atmosphère était particulièrement irréspirable...C'est fou ce que les lois peuvent faire et devenir selon si on la respecte ou non...Je crois que les Français sont assez fort dans le non respect de la règle à appliquer en bref si tu leur donne un peu ils en prennent forçément plus. Cétait sociologiquement interressant en tout cas. On à quand même du mal avec les zones de dutty free surtout pendant 7 heures car tout est vraiment très cher et on à fini chez Macdonald à essayer celui type pain enroulé mais on confirme non seulement ils n'avait pas de bières mais en plus on à eu du mal à s'en remettre en terme de douleurs dans le bide bref je pense qu'on n'y retournera plus de si tôt (15 ans minimum) Je me suis rattrapé le lendemain soir en mangeant un excellent poisson grillé ginger and peppers malgrès mon état de fatigue assez avançé. Comme mon oncle nous à donné les clefs de son appart,on à pas eu à chercher d'hotel pour notre plus grande joie et on a pu poser nos sacs avec nos affaires d'hivers lourdent sous le climat actuel. C'est d'ailleurs assez étrange de passer de l'hiver à l'été et de jour et de la nuit d'un coup. Enfin surtout pour le corps qui est une machine suceptible... Moi qui adore me coucher tard içi c'est déjà le matin. Le jour se lève encore un peu frais mais ça va pas durer... Dak dort et il à surement raison moi j'attend qu'il se lève pour me recoucher malgré qu'en fait j'ai faim ce qui ne m'arrive jamais le matin car je déteste les petits dèjs surtout à la Française... J'ai du mal à être dépaysé cette année je crois qu'en fait ce qui est bien c'est la 1 ere découverte après c'est pareil... On va quand même ce remettre du voyage et travailler un peu sur le blog, les photos et autre multimédia ainsi que passer au magasin des beaux arts acheter un peu de fourniture artistique. Bref pour l'instant on va faire comme si on habitait là en essayant de ne pas se tromper dans les codes qui sont forçément différent des notres.

27/02/2011

kuala lumpour...ou contre...

Au dernier blog, on était censé rentré en France via Kuala Lumpur en Malaisie.....bon ça pas été si simple, embouteillages, panne de machines à l'enregistrement, ultimes quinzième cigarette avant d'embarquer pour sof pas trop chaude pour passer via la Malaisie...bref, malaise on loupe ce putain d'avion.S'ensuit tout un patacaisse pour réussir quand même ,à récupérer les bagages qui étaient déjà chargés dans le zinc, et malgré tout, réussir in-extremis à les récupérer,ouf c'était déjà ça (merci serge).De là, on est retourné s'installer en banlieue, histoire de pas se retrouver encore au milieu des touristes et routards qui pullulent au centre ville.Sof elle, est parti se faire un ptit break nécessaire au calme...2 jours plus tard on a réussi à trouver un autre billet (c'est les vacances des thaïes et tout était bouclé jusqu'en mars)....sauf par Kuala Lumpur.En plus fallait qu'on soit sure de pouvoir embarquer ce coup ci, sans rester coincé sur le parvis un rien surréaliste de l'aéroport de Bangkok à fumer une éternelle dernière cigarette.En effet, entre son gigantisme, la chaleur et une espèce de musique bruitiste qui résonne dans l'air de manière répétitive tel un mantras ou je ne sais quoi, il règne une atmosphère à la fois calme, dense et un rien déstabilisante (en fait la musique est produite par l'appel au micro des taxis...).Grâce à quelques subterfuges un brins corruptifs, on a réussi à se dégoter des billets pour un direct sur air thaïe au prix normal et à se faire accompagné par un flic jusqu'à l'avion en évitant ainsi pas mal de longueurs dans les contrôles...(merci suthisa!) , dans l'avion rien à redire, on a fait que bouffer, boire et dormir...et hop on est de retour sur Paris(le direct on a beau dire...).Bon ici, c'est pas vraiment la fin de l'hiver, mais le froid n'est pas trop agressif. C'est sure là, les vacances sont terminées.D'ailleurs, tu t'en rend vite compte en arrivant, prix du tacot, aéroport:19eme arrondissements, de quoi faire 5 fois le tour de Bangkok, ou de corrompre un fonctionnaire...Ceci dit,l'air de rien, ce voyage était très instructif. Avec une micro seconde de recul, ça nous a permis, bizarrement d'échapper au statut touriste et de se confronter, je pense d'avantage à ce qu'est, la vraie Thaïlande (enfin une autre Thaïlande que celle qu'on nous propose habituellement).Et on ne gagne pas toujours à la comparaison sur certains domaines, on a même parfois la fâcheuse impression d'être un peu des barbares (notamment dans l'appréhension de l'individu face au médical, quel qu'il soit).Sur ce point en effet, la confiance, la non souffrance et la non culpabilisation de l'individu est pour eux la priorité absolue...Sur le plan politique par contre il est évident qu'on peut classer la Thaïlande au rang des dictatures, pas la pire c'est sure....mais il n'empêche, les évènements qui se déroule dans le monde arabe en ce moment doivent impérativement sonner comme un avertissement pour tous les régimes autoritaires de la planète...la révolution économique mondiale est en cours depuis un certain temps, il est grand temps de s'attaquer à la révolution sociale et démocratique partout dans le monde. Et pour conclure, je dirais quand même que j'ai hâte de retrouver un prétexte pour y r'tourner, car finalement, pour un occidental la seule question qui se pose vraiment dans son voyage en thaillande c'est: enjoy? ou pas enjoy?.Moi perso c'était plutôt enjoy! Photo_019.jpg Photo_013.jpg Photo_003.jpgNumeriser0002.jpgNumeriser0003.jpgNumeriser0004.jpg

19/02/2011

Je,passe,impairs et manque et restes sur la fin...

quelques jours que j'ai pas fait un billet, pas toujours d'humeur à écrire et pas forcement envie de tout dire....là, ça y'est le voyage devrait toucher à sa fin..J'ai apprécié certains moments, d'autres ont été beaucoup plus dures mais sans doute reviendrais-je, car la Thaïlande présente quand même pas mal davantage et pas seulement financiers, la société thaïlandaise reste d'une grande tolérance et les gens y demeurent extrêmement paisible, certains vous diront que c'est parcequ ils s'en foutent (de nous les farangs), c'est un peu vrai, mais ils pourraient le faire de manière beaucoup plus désagréable.C'est aussi une société jeune et en plein évolution (pour le meilleur ou peut etre le pire...) j'ai bien sur adoré les massages, enfin pas tous non plus, entre le massage un brin obséquieux, le massage qui vire en pseudo passe plutôt glauque ou le dernier que j'ai découvert: le massage en groupe, populaire, où tout le monde est mélangé et papote en même temp,s sans chichi mais efficace...façon thérapie de groupe. La bouffe, évidemment reste un des plaisirs les plus forts, par sa variété et sa finesse de gouts. La rue, aussi avec sa créativité de survie et son art de s'accommoder à tout...c'est à dire à pas grand chose.... J'aurais bien sur aimé me balader dans plus d'endroits mais c'était impossible ce coup ci, des impératifs internes nous ont ont peu scotché sur Bangkok, c'est ça aussi le voyage, on fait pas forcement ce qu on a prévue et on contrôle pas forcement tout... ça y est le départ est fixé finalement d'ici 2 jours, ces deux derniers jours on s"est fait checker 3 fois par la police, pas bon signe....du coup .Je suis parti prendre l"air en banlieue profonde de Bangkok...ici pas un touriste à l"horizon et pas grand monde qui parle anglais non plus.En fait c'est surtout la classe moyenne qui habite la, les pauvres aussi mais on les retrouve un peu dans tous les quartiers, du centre ville à la banlieue.Y en aurait même presque moins ici...et l'aspiration du thaïe moyen est plus proche de l"idée occidentale, on est donc pas plus dépaysée que ça....C"est la aussi qu on s'aperçoit que le fonctionnement qu on pourrait croire fait pour les touristes est en fait exactement le même système pour les thaïes eux mêmes....à part les fringues beaucoup moins présent donc à priori destiné aux touristes, le reste c'est idem...les marchés,les restos de rues, les bars karaoké, les bars à bière, l"arrivée du cappuccino et du vin rouge(un peu plus chères ici que chez les touristes d'ailleurs).Là, je sirote une bière dans le bar à bière juste à coté de mon hôtel....c'est le seul truc ouvert le soir , ou alors on glisse direct dans le karaoké et c'est un peu too much pour moi!J'suis entouré de petites thaïes qui comprennent pas trop pourquoi je les branches pas plus, mais elles sont un peu jeune pour moi, elles parlent pas anglais et moi , pas thaïe,et en plus c'est un peu glauque comme système de rencontre...mais beaucoup de thaïes ont l air de fonctionner ainsi.Au centre ville y a une recrue d'essence des rouges et la contestation semble reprendre de plus belle.Me suis même fait inviter à les rejoindre, par un rouge qui m'avait reconnu lors de mon shopping chez eux à leur dernière manif.C'est la que tu te dis que Bangkok est pas si grand....et qu"il est vrai qu'ici comme ailleurs je passe rarement incognito.J'ai naturellement plutôt une certaine empathie pour eux , que je sens réciproque d'ailleurs, mais bon je vais pas commencer à me mettre dans des plans dont je ne maitrise pas grand chose en fait sur le fond...ICI dans le quartier ou j suis, y'a à la fois un qg des rouges et les commandos de l'armée qui étaient intervenue pour la phase répression de l'an dernier (qui y stationnent en permanence).beaucoup de flics aussi rencontré sur la route pour venir jusqu'ici ici, au moins un tous les 50 mètre .une fois dans le quartier ils se font plus discrets. Ici aussi la Tunisie est brandie en exemple, une certaine révolution mondiale semble donc se dessiner, j'espère un peu en vain que nous, occidentaux seront à la hauteur de ses nouveaux enjeux, mais pour tout dires j'ai de braves doutes comme on dit....Bref un peu amer et déjà un peu nostalgique d'un voyage très contrasté en fait dans les sentiments qu ils me laisse.I will come back comme dirait l'autre, ouais ben en attendant va falloir préparer ma valise aller j'glisse un ptit crobar de rouge en scooter quand il sillonne, très fiers et avec une certaine aura je trouve, les quartiers du centre pour j'imagine prévenir qu'un rassemblement va s'opérer et lancer le signal de la mobilisation pacifique jusqu'ici...SP_A00881.jpg SP_A0079.jpg SP_A0082.jpg SP_A0085.jpg

13/02/2011

bangkok red shopping

ça y'est retour à banglampu, malgré que j'étais heureux d'en partir, je ne suis finalement pas mécontent d'y revenir....l'effet d'avoir l'impression de revenir un peu chez soi.En fait ici je passe mon temps d'une piaule à l'autre...un peu chez sof qui a une piaule fixe pour le mois,une piaule middle gamme, pourrait on dire, Beaucoup ds la piaule de son oncle qui n'occupe la sienne que partiellement, suivant l'université où il bosse, la c'est plutôt une piaule haut de gamme.Puis quand elle est pas dispo,j'ai trouvé la piaule la moins chère de la ville à 80 baht par jour soit un peu moins deux euros... Ce qui est marrant c'est que toutes ces piaules sont dans un périmètre d'environ 200M.donc je déambule d'un espace à un autre et d'un standing à un autre.Celle de sof, c'est plutot des thaies qui bossent ici et qui ont un peu les moyens, celle de l'oncle à sof c'est plutot des occidentaux, et la troisieme la est plus bigarré(africains, paki, indiens) mais j y ai croisée aussi une gamine hollandaise, sans doute un peu radine comme moi...Sinon ça y est les rouges sont aussi revenue sur bangkok en fait ils y manifestent regulierement mais je les avais pas encore croisé.J'ai donc été un peu squatté leur qg histoire de tater l'ambiance...Et elle plutot bonne en fait ils ont mis en place tout un merchendising pour se financer j imagine.Donc finalement me suis retrouver à faire du shopping rouge au milieu des manifestans, des policiers, des militaires, des milices, des crs ....bref une déclinaison de tous ce que la thaillande doit compté en force de securite et repression diverses.Certains policiers m'ont meme felecité des mes achats de tee shirt rouge en mémoire de la repression de l'an dernier et mon donc semblé plutot pro rouge les militaires et les crs eux font plus la gueule et tu passes vite sur leurs regards, les miliciens eux sont issus des rangs des rouges.Un peu plus loin mais la j'ai vu ça que de loin en passant en voiture y avait les jaunes qui manifestaient aussi avec j 'imagine eux aussi leur propre milice...Naturellement par empathie sans doute on a plutot tendance à prendre le parti des rouges, ne serait ce que parceque bien que gagnant les élections systématiquement ces derniers temps ils sont ecartés du pouvoir.Sur le fond c'est plus compliqué que ça et une chose est sur, la plupart des politiciens des deux bords sont corrompus.Bien que les rouges soient installés dans l 'avenue principale de Bangkok, y 'a quand même pas trop de touristes qui y font leur shopping, ils ont bien tort, c'est 10 fois plus intéressant que kaosan road situé juste à coté, la Mecque du touriste...arg je hais kaosan road. y'a aussi un rouge qui m'a proposée de mettre le tee shirt que j 'avais acheté et de les rejoindre à 17h00 au Mac do du coin pour une opération plus spectaculaire(?), je me suis abstenue, j suis pas thaïe et même si leur cause semble plus légitime et populaire, je me garderais bien de prendre partie de manière active.La période où les rouges était concrètement au pouvoir n'est pas celle où la liberté de parole et la liberté d'expressions était la meilleure, loin s'en faut..... Bon allez je vais essayer mes fringues....pfff ce que c 'est quand même que la vie de touriste... euh le blog massage là j suis pas dans l ambiance donc, partie remise.

12/02/2011

pataya by night, mafia russe ou mafia thaie?

Hier soir ptite virée sur pattaya avec serge et ya, histoire d'approfondir mon étude sociologique locale. Donc comme prévue pattaya est un immense bordel géant plutôt jolie pour ce qui est du décor, bien que la mer est la réputation d'être hyper pollué,la baie a quand même de la gueule....mer verte, cocotiers bien rangés, sable blanc le tout sur couché de soleil orangé, bref carte postale à donf , pas forcement désagréable.On a tourné un peu dans la ville et ya, qui à priori connait bien nous à emmené dans un premier gogo bar (un vrai), car j 'ai la fâcheuse tendance à donner cette appellation à tous ce qui ressemble de prés ou de loin à un bar à filles.Bon la c'était le véritable GOgo bar étiqueté tel quel à l'entrée.Celui la était spécialisée dans la Russe...oui je vous préviens tout de suite j'dis la russe comme je dirais la pêche où je ne sais quoi, car entrée là, les femmes ne sont évidemment plus que des marchandises à consommer sur place ou chez soi sans aucune modération....donc la c'était spécialisé russe, très exotique donc sous ses latitudes et trés pro aussi, on sent qu'elles ont eues droit à une bonne formation afin d'exploité au mieux l'utilisation de la fameuse barre , ustensiles ô combien important à la danse gogobarrée...Ya et serge étant en couple, évidemment il n'a pas fallu 10 minutes pour qu'une des filles (qui se relaie en permanence sur cette fameuse barre verticale, avant de descendre faire un tour ds la fosse où les clients se trouvent) ne se plante devant voir:sur moi, situation qui en fait m'est apparu tout à fait désagréable.Je la repousse alors d'un geste de la main et me fait généreusement écrasé le pied d'un coup de talon pas aiguille mais presque, et oui en fait m'a t'on expliqué j aurais du pour m'en défaire, lui glisser un billet dans le string, un billet de combien on a pas su m'dire exactement....une autre à coté semblait quand à elle tant désespéré dans son regard qu 'on avait d'avantages envie de lui parler de sa mère rester au pays qu'autre chose...bref on a fini notre bière et on est reparti dans les rues.....Les rues sont évidemment bondés de travestis énormément, d'en fait d'un peu tout ce qu'on veut (filles, garçons, caricaturistes, vendeurs divers et bien entendu de rabatteur.Pour ce qui est de la sécurité aucune inquiétude la police s'occupe de tout! en fait elle surtout là pour surveiller son business la quasi totalité des barres et boites lui appartenant...La police de pattaya semble en effet avoir un rôle et un pouvoir tout à fait démesuré dans cette ville. évidemment la drogue semble omniprésente ds le regard des travailleurs et travailleuses de la nuit...à priori ils et elles sont tous à font de "yaba" une méthamphétamine qui fait des ravages ici,mais indispensable pour supporter cette vie. Avant de repartir je propose pour parfaire ma connaissance et avoir quelques éléments de comparaison (on est sérieux où on l'est pas!) de se faire un dernier gogobar orienté plutôt sur la thaïe....Ya nous trouve ça ni une ni deux (n'importe qui en fait de trouve ça ni une ni deux ici...,et nous revoila parti à boire une singha beer...Là c'est pas du tout pareil bien que les filles soient toutes en uniforme ou complètement à poil, ma première impression est que c'est un peu le bordel et n importe quoi, elles sont beaucoup plus nombreuses, piaillent un peu dans tous les sens , rigolent apparemment davantage et non aucune technique de danse, beaucoup moins pro que la russe....beaucoup moins chère aussi..J'étais incapable de leur donner un age sans doute n'était elle pas beaucoup plus jeunes que les russes, mais de part leur morphologie, leurs appareils dentaires(elles en ont tous la dentition étant un atout pour durer ds le temps), et le comportement beaucoup plus condescendants voir néocolonialiste des occidentaux, elles me semblait très enfantins ce qui jetait un léger malaise (supplémentaire).Il semblerait à priori que quand une fille ne vient bosser dans un gogo bar elle reçoit une amende (contrairement aux entraineuses des bars à bières), ce qui en fait des quasi esclaves.Après ça on est remonter dans notre banlieue prol à bangsaen pour une bonne nuit bien méritée...eh oui pas toujours facile la sociologie, demain si je me la sens , j f'rais un post sociologique sur les massages....

11/02/2011

congés payés à bangsaen les mines....

troisième jour à Bangsaen ptite station balnéaire à coté d'une grande zone industrielle.Ici ce sont surtout des petits commerçants ou des ouvriers thaïes qui viennent en vacance, Le golf de Siam est assez pollué, mais bon pour l 'instant aucune réactions dermatologique notable! L'ambiance fait très ouvrière et populaire, la plupart sont en famille à 10 ds les bungalows que nous on utilise de manière individuelle.Il mange beaucoup, d'ailleurs me suis fait invité à bouffer sur la plage par une famille thaïe, menu imposé saucisse de Francfort, coca, chewing-gum, brioche indus....bref de la grande gastronomie.D'ailleurs ça se ressent sur le physique beaucoup plus d'obèse qu'ailleurs...la mal bouffe à l'américaine est à la mode.Sinon ils sont tous plutôt très conviviaux, voir un peu trop des fois, vu les doses de whiskies/eau gazeuses qu ils s'envoient.Le décor c'est cocotiers, transat, vélo de plage,stands de bouffes.Y'a des coins un peu plus chics aussi mais l'ambiance est essentiellement populaire.Le soir les bars sont remplies façon Argelés plage, en fait c'est pas bien différent de la cote pas trop chic de chez nous, sauf qu ici la classe moyenne qui peut se payer des vacances est quand même une classe privilégiés par rapport à une grosse majorité de la population. Ici trés peu parlent anglais, mais on arrive toujours à se faire comprendre pour les besoins basiques, pour le reste la communication réside surtout dans des "i love paris", France en général il connaissent pas, l'autre jeu consiste à nous faire répéter des mots qu'évidemment , moi je ne comprends pas, mais qu 'y permettent via notre prononciation de déclencher quelques rires...Évidemment vu qu'ya surtout des thaïes de la classe moyenne pour nous les tarifs sont plutôt très avantageux, et comme ils sont en vacances, hors de question que tu les invites, j'imagine que c'est justement pour bien marquer que là, c'est pour leur plaisir et que pour une fois t'es plutôt la pour les faire rire que pour leur faire gagné des tunes. C'est vrai pour les vacanciers pas pour les commerçants évidemment,qui parfois essaie de te faire payer plus chère, vu que tout est écrit en thaïe.Le thaïe est une écriture magnifique mais illisible pour le quidam occidental moyen que je suis.Bref mon étude sociologique locale se poursuit... 100 bornes plus bas y a Pattaya, ancienne station créer par les gy's, qui est le bordel géant le plus dégénéré de Thaïlande, peut être aurais-je l'occasion d'y faire un saut, histoire de parfaire justement ma connaissance sociologique du pays! Bon je glisse aussi un ou deux crobars (pas géniaux, mais j'ai que ça sous la main...) correspondant d'avantages à bkk, pas trop dessiné encore ici.. SS851363.JPG SS851361.JPG SS851360.JPG SS851371.JPG SS851373.JPG SS851375.JPG SS851374.JPG SS851372.JPG SS851369.JPG SS851364.JPG SS851368.JPG SS851367.JPG SS851366.JPG SS851365.JPG

10/02/2011

ouf un peu d'air....marin

bon on a enfin quitter Bangkok, plus précisément banglampu....c'est un quartier plutôt très cool, mais avant tout fait pour le transit, pas pour y scotcher en permanence....on est parti de bkk avec une caisse de location, euh ,Ce n''était bien sur pas moi le chauffeur....déjà on conduisant à droite j'ai du mal, alors à gauche je vous dis même pas!Évidemment c'était en plein heure de pointe, déjà que Bangkok est immense, du coup la tu t'en rends vraiment compte....Heureusement notre conductrice "ya" a bien assurée et on a pas trop tourné en rond.Puis on s'est arrêté 100 bornes plus loin ds une petite station balnéaire (comme on dit) quasi exclusivement fréquentée par des Thaïes.C'est pas plus mal, au moins là, tu les vois entre eux,et pas dans un rapport d'intérêt inévitable comme sur Bangkok, et en plus c'est pas cher du tout. Du coup on s'est pris chacun un bungalow perso, y'a qu'à traverser la route pour se retrouver sur la plage (un peu crado qd même...), l'ambiance y est apaisante et pour tout dire j en avais besoin! Bref je pense que j'y resterais 3 ou 4 jours histoire de recharger un peu mes doses de sérotonine... (pour ma dopamine on verra plus tard!). Là y fait un peu trop chaud pour prendre le premier bain du coup je me sirote(pour une fois), un big singha beer peinard dans un des rares rade d'ici qui a le wifi, pis apres je vais voir jusqu'à quel point l'océan est pollué....j m'en fous, j'adore patauger dans l'eau bouillante.Allez stop j'arrive à la fin de ma bière.

09/02/2011

I had a dream.....et ben non!

bon pour l instant faut bien le dire ces vacances Thaïlande n ont pas été une pleine réussite, pour des raisons internes sur lesquelles je ne m'étendrais pas, on a pas complètement fait ce qu on aurait aimé faire.... Du coup on est resté un peu planté sur Bangkok, essentiellement ds les quartiers occidentaux. C'est certes pas désagréable,soleil,confort, bonne bouffe mais pas non plus extrêmement excitant... C'est comme ça, y a des fois ça le fait pas, donc vraisemblablement ce séjour ne sera qu'une petite pause hivernale et pas la grande aventure qu on espérait....partie remise j 'espère. Là, on doit bouger aujourd'hui à l'océan qu'on profite quand même un peu de la flotte avant un probable retour légèrement anticipé...arg .Je vais pas plaindre quand même, on a vu pire pour un moi de février. Ceci dit même sur Bangkok,si le touriste est omniprésent, il suffit parfois de passer un pont pour ne plus en voir trace du tout. C'est d ailleurs impressionnant ce réflexe de l étranger, de se concentrer aux mêmes endroits lorsqu' il est ailleurs et d y recréer ses mêmes habitudes qu' à la maison. du coup le thaie s'adapte si bien à cette demande qu on pourrait finir par croire qu on est resté en Europe (hormis le climat évidemment) Le coup de la vie reste quand à lui très peu chère si on fait un peu gaffe et pas si loin du notre si on veut garder ses habitudes. Ici le luxe rime avec médiocrité, plus c'est cher plus c'est à mon sens nulle. les meilleures restos et les plus drôles sont incontestablement les restos de rue les moins chers (ou presque). Que tu loges dans une piaule à 2 euros la nuit, où dans une piaule à 35, la différence est minime, tout est ds l apparence, bref le luxe ici c'est avant tout du bling bling de mauvais gout, du froid, du personnel de partout qui sert à rien si ce nest à te surveiller où à te cirer les pompes... perso je ne cire jamais mes pompes...et je supporte encore moins qu on le fasse pour moi (surtout si c'est des tongs!) En fait ça me conforte ds mon impression de notre premier voyage, l'espace de créativité, d ingéniosité et de beauté est avant tout ds la rue , Dans la rue et dans la manière d aménager et d organiser la vie pour ceux qui n ont pas les moyens.. Politiquement la période est apparemment plus calme et même si les rouges continue ça est là des actions ça à l air d être bien retombé quand même. A priori le grand sujet politique du moment est un problème sur un territoire de moins de 5 km2 que le Cambodge et la Thaïlande se dispute. Sans doute est ce d'ailleurs une diversion politique afin d exacerber le nationalisme thaïlandais pour casser la dynamique rouge elle même très nationaliste... Quant à l extrême sud de la Thaïlande il est toujours en état de guerre depuis plusieurs année, (revendications d indépendance des musulmans de fait de moins en moins modérés), sous l indifférence générale semblerait il.. Bangkok elle fait maintenant beaucoup plus penser à l'Espagne des années 80, qu à un pays du tiers monde.(Bon j ai pas non plus été trainé dans les banlieues périphériques....) aller ça ira bien pour ce matin, je publie sans trop me relire j espère n avoir pas laisser trop d inepties ds le texte, pour les fautes y a bien longtemps que j ai abandonné l idée de pas en faire! Je voulais mettre aussi deux trois crobars là j ai pas l appareil pour les prendre en photos pour les mettre en ligne, ce sera pour le prochain épisode .... allez bon froid et à plus tard pour mes lecteurs potentiels resté en France...

07/02/2011

storyfamilly

105aasoup.jpgnous voila tous reuni en famille en thailande...nous commencons a nous remetre du decalage horaire. je commence a decouvrir les marche dans les petites rue de banckok et a essayer de faire la cuisine mais comme ce n est pas le meme systheme que nous on doit apprendre a aller ou c est possible car il y a des choses qui se font et d autre non. je vais essayer de mettre quelques fotos mais comme on a qu un ordinateur pour plusieurs il faut aller dans des cybers cafe et comme chacun veut faire son propre systeme on s emmele les pinglos.... Bon a j ai bouffe qui va refroidir

03/02/2011

ôhmmmmm.......

bon on fait une petite pause sur le blog ces jours ci, on reprendra plus tard.....la y a eu comme on dirait un ptit passage à vide, et comme on est pas non plus sur facebook on va non plus tout commenter.La on est toujours sur bangkok où l'ambiance etait un peu bruyante pour cause de jours de l'an chinois et oui c'est comme ça va falloir s y faire maintenant on fete le jour de l an chinois...,on va sans doute se refaire le plein d'energie en allant quelques jours au bord de la mer, en attendant je publie deux trois dessins.((/public/.SS851295_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851296_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851297_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851299_m.jpgfév. 2011 ((/public/.SS851300_m.jp, fév. 2011 ((/public/.SS851301_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851302_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851303_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851304_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851305_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851306_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851307_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851308_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851309_m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851310.m.jpg, fév. 2011 ((/public/.SS851311.m.jpg, fév. 2011

30/01/2011

thaillande, tunisie, egypte, chine, cote d'ivoire, usa. europe,france.... meme combat?

ptit dej chez nana , 8hOO du mat dimanche à bkk.Incroyable j'ai presque un peu froid, enfin faut pas exagerer non plus mais j ai quand meme mis une chemisette...hier premier massage histoire de se detendre un peu, suivi d 'une rencontre assez surrealiste dans une ruelle à coté de chez nous, avec un footballeur camerounais qui joue en thaillande depuis deux ans. On s'est fait une petite seance de discutions politique comme j adore (ou on s'apperçois des retombés symbolique de la politique de sarko sur l immigration et notamment l image desastreuse que donne les expulsions et des discours sur les roms. à l heure ou l'afrique notamment à travers evidemment la tunisie ou l'egypte...nous montrent leur aspirations et c'est un moindre mot à plus de liberté et de democratie, l'europe semble bien timorée voir à contre courant...Et quand à la france qui reste un exemple dans bien des pays sur ces questions democratiques j'ai bien peur que nous ne les decevions enormement. La mondialisation economique est une realité de partout, la mixité des peuples aussi mais nos conscience politique elles ont du mal à franchir les frontieres.Il serait plus que grand temps d'en prendre acte et de cesser de revendiquer chacun(chaque pays) dans son coin et de faire emerger une veritable solidarité internationale au niveau du respect des droits citoyens aux quatres coins de la planete. les capitaux et nos politiques economiques n ont plus aucune frontiere depuis longtemps, et le fameux discours qui consistent à dire qu on ne peut pas accueuillir toute la misere du monde ne font que faciliter et conforter ces politiques au detriment de la liberté de tous sur la planete, celles des pays ou la democratie n existe pas comme les notres ou elle est l 'air de rien de plus en plus remise en cause. Les emeutes de la faim comme on se plait à nommer les rebellions dans les pays pauvres sont surtout des emeutes qui revendiquent plus de liberté, on voulait la democratie pour tous mais maintenant que beaucoup de citoyens du monde la reclame on voudrait nous faire croire qu il n est pas encore temps pour eux d'y acceder! nous sommes devenus laches faces à nos propres ideaux sous pretexte qu on pourrait y perdre en termes de confort individuelle chez nous en europe.L'exemple que nous donnons est pitoyable et c'est notre propre liberté que nous remettons en cause en agissant ainsi.Et si nous n y prenons garde c'est bientot la planete entiere qui sera en guerre....

28/01/2011

Quelle vie, quelle soucis! épisode 1

bon ben du mal à me lancer dans ce premier post....du mal à atterrir aussi, on commence à peine à se remettre du voyage, faut dire les 7 heures de train toulouse paris puis les 6 heures jusqu a bahrein, les 7 heures transit à bahrein et les 6 heures bahrein babgkok nous ont un peu mis ko. De plus passer de l'hiver à la canicule perturbe forcemment un peu le metabolisme.Ah se plaindre un peu sous les tropiques fait pas de mal, surtout pour ceux qui le lisent...en plein debut de blues hivernal. bon ceci dit tout se passe pas si mal!arf arf...pas encore attaqué les massages, j'attends de me remettre un peu, et pis on est la pour deux mois sans aucun objectif particulier alors...on est pas aux pieces!On s'est quand meme refait la tournée des endroits qu on connaissait, restos, fac, beaux arts, marché divers...l installation n 'a pas non plus posé probleme, vu qu' on nous prete une piaule, presque trop facile! mais surtout beaucoup plus agreable de pas avoir l'hotel et toute sa logistique...et ses occupants.Malgres le couvre feu qui n'a été levé que depuis quelques semaines, on ne sent plus du tout l'ambiance un rien explosive de l 'an dernier.Pas un drapeau rouge en vue, pas une manif, tout semble calme et paisible (enfin comme une megalopole de plus de 10 millions d'habitants peut l etre...).Apparemment les rouges ont décidé de manifester entre le 10 et le 19 de chaque mois, on verra à ce moment la si lambiance vire. les jaunes aussi parait il manifeste frequemment mais chacun ds leur coin.La bouffe thaie est toujours aussi divinement bonne sauf dans les restos chics ou la bouffe est la plus mauvaise ainsi que l ambiance(m'as tu vu, service obsequieux, bref le bling bling des tropiques ne differe pas trop du notre: nul et non avenus en tout cas en ce qui nous concerne. j'ai pas encore sortie mon appareil photo (ou à peine), j attaquerais la semaine prochaine, de toute façon ça me gonfle un peu de prendre tout en photo...donc tant pis pour cette semaine y aura pas de tintin reporter au congo, euh en thailande je veux dire. On s est acheté un peu de matos peintures et quelques carnet de crobar faut que je m'y mette...allez ça ira bien comme ça pour un premier post, jenregistre et je poste ça sur le blog, cette année pas besoin d aller au cyber cafe la plupart des rades du quartier ont des connections wifi...

26/01/2011

jet lague

Snackthai.jpgDakbanlanphu.jpgDakaeroport.jpgDakaeropor.jpgVueavion.jpgVoilà... En plein dans la récupération du voyage.Je tente un texte dans le noir car le jour ne c'est pas encore levé içi à Bangkok mais en pas de l'ordi je voie qu'il est minuit... Après un arrêt assez long à Bahrein de 7heures, On remonte dans l'avion pour arriver enfin à Bangkok un lundi à 1 heure de l'aprèm puis taxi jusqu'à Banlanphu ou on as éclusés quelques bières (enfin surtout moi) et rattrapé notre taux de nicotine.On avait parié en pensant veinement qu'on pourrait fumer à Bahrein et on as eu raison au delà de nos espérances. Ils ont une salle fumeur très enfumés dans l'aéroport tout au fond et comme l'avion qu'on à pris était rempli de fumeurs pour la plupart Français dans le style travelleurs ou punk ou neujeux ça à fini tout le monde assis par terre à boire des bières de dutty free car comme c'est un pays musulman ils ne vendent pas de bières sauf par packs de 12... et à fumer des clopes...Comme dans les teufs avec le même déguisement Un type qui passait par là c'est assis aussi et apparement il disait que depuis 10 ans qu'il passait par Bahrein il n'avait encore jamais vu ça... J'avoue qu'en terme de loi dans un aéroport je les pensais beaucoup plus strict mais c'est l'inverse.... D'ailleurs même le type de la sécurité c'est mis à fumer devant la salle...Il faut dire que dans la salle l'atmosphère était particulièrement irréspirable...C'est fou ce que les lois peuvent faire et devenir selon si on la respecte ou non...Je crois que les Français sont assez fort dans le non respect de la règle à appliquer en bref si tu leur donne un peu ils en prennent forçément plus.Cétait sociologiquement interressant en tout cas. On à quand même du mal avec les zones de dutty free surtout pendant 7 heures car tout est vraiment très cher et on à fini chez Macdonald à essayer celui type pain enroulé mais on confirme non seulement ils n'avait pas de bières mais en plus on à eu du mal à s'en remettre en terme de douleurs dans le bide bref je pense qu'on n'y retournera plus de si tôt (15 ans minimum) Je me suis rattrapé le lendemain soir en mangeant un excellent poisson grillé ginger and peppers malgrès mon état de fatigue assez avançé.Comme mon oncle nous à donné les clefs de son appart,on à pas eu à chercher d'hotel pour notre plus grande joie et on a pu poser nos sacs avec nos affaires d'hivers lourdent sous le climat actuel.C'est d'ailleurs assez étrange de passer de l'hiver à l'été et de jour et de la nuit d'un coup. Enfin surtout pour le corps qui est une machine suceptible... Moi qui adore me coucher tard içi c'est déjà le matin. Le jour se lève encore un peu frais mais ça va pas durer... Dak dort et il à surement raison moi j'attend qu'il se lève pour me recoucher malgré qu'en fait j'ai faim ce qui ne m'arrive jamais le matin car je déteste les petits dèjs surtout à la Française... J'ai du mal à être dépaysé cette année je crois qu'en fait ce qui est bien c'est la 1 ere découverte après c'est pareil... On va quand même ce remettre du voyage et travailler un peu sur le blog, les photos et autre multimédia ainsi que passer au magasin des beaux arts acheter un peu de fourniture artistique. Bref pour l'instant on va faire comme si on habitait là en essayant de ne pas se tromper dans les codes qui sont forçément différent des notres

15/04/2010

Soirée diapos

evelyndak.JPGRestobanlanphu.jpgDakparis.jpgDaklook.jpgDakruebanlphu.jpgTintin.jpgUniversity.jpgStandsucreri.jpgStandviande.jpgStandfish2.jpgStandbouffe.jpgsergeia.JPGcentrecommercial.JPGRestoveg.jpgSofplagehuh.jpgSofplage.jpgsofcoffe.JPGSofMachoomklta.jpgFerryklt.jpg3ordibeachko.jpg3ordibestbeach.jpgReseptionkolta.jpgSergedakplagepipi.jpgPlagehh.jpgMerchhua.jpgRestochic.jpgBarjazzhuahin.jpgBarjazhhin.jpgSergeefe.jpgClubdessin.jpgBbadab.jpgDonacallgirl.jpg1contact.jpgDivinite.jpgDessineffec.jpgDebutmarche.jpgDakruebanlphu.jpgDakresto.jpgdakrestaurant.JPGdakjournalhotel.JPGdakdsavion.JPGDakaeropor.jpgDakaeroport.jpgDak2ltgv.jpgRestoparis.jpgDepart.jpgLes soirées diapos,c'est toujours chiant...On te passes toutes les photos des coins ou t'as été sans oublier les protagonistes photographiés sous toutes les coutures...Toi t'est là assis dans ton fauteuil,attendant que les commentaires et les photos (souvent par tonne) s'achévent...Souvent par politesse,il faut avoir un air interréssé et surtout éviter de s'endormir avant la fin...Heuresement maintenant il y a le numérique et les photos restent virtuelles le plus souvent.Mais non vous n'échapperez pas aux photos oubliés...Parceque quelqu'un qui revient tient à faire profiter à fond à tout le monde de ses moindre impressions quitte à se répéter inlassablement.Comme j'ai oublié mon fil pour mettre les nouvelles photos de mes activités culinaire je remet une petite couche de photos de Thailande encore sur ma clef usb et j'en profite pour raler sur les soirées diapos...Tout en prenant un malin plaisir à le faire...On ne refait pas la nature humaine,notament le Français qui parait il râle sur tout et pour tout même si ça lui plait...Gnerk gnerk.

11/04/2010

Déja le revivol...

54softrainparis.JPG53daktrain.JPG52bluechips.JPG51softrain.JPG50richard.JPG49amelielili.JPG48amelie.JPG47rouescooter.JPG46rouevelo.JPG45sandwmenilmontant.JPG44magmenilmontant.JPG43menilmontant.JPG42sofparis.JPG41aeroportbangkok.JPG40myfood.JPG39redbangkokb.JPG38redbangkok.JPG37barrierebangkok.JPG36Dakbungalpeint.jpg35bisDakolantabeach.jpg34Bareagekolta.jpg33Barestokolanta.jpg32Crique.jpg31Batopeche.jpg30bissofresto.JPG30barapool.jpg29bissofbar.JPG29Barchiman.jpg28plantesof.JPG27grandmagthai.JPG26Arbrethaie.jpg25Ruehuahin.jpg24Chinoiserie.jpg24bisTuktuk.jpg23Dakrestoblp.jpg22Sculpture.jpg21Coquesthai.jpg20Standepice.jpg19Standpvapeur.jpg18Standfleur.jpg17Standsweet.jpg16standsucbank.JPG15standbangkok.JPG14joueurmusicbangkok.JPG13univbangkok.JPG12univbangkok.JPG11banglp.JPG10rblanpu.JPG9rueblpu.JPG8taxiblpuSS851071.JPG7Sellevuiton.jpg6vuedulongboat.JPG5suthisalboat.JPG4Boat4.jpg3dakfredsergeya.JPG2Bangkokcafe.jpg1Dakparis.jpgNous voilà revenu.Finalement un mois passe vite et quelques photos oubliées trainent sur des clefs et autre carte mémoire.Avant de les oublier je vous en fait profiter une dernière fois.Mini reportage du voyage bientôt oublié et remisé dans les 36 millions de photos que les touristes prennent pour s'occuper.Aller c'est dimanche vous avez droit à votre soirée diapos...De Paris à Grenade en passant par Bangkok,Chang mai,Hua Hin;PhiPhi,Ko lan ta,Banglanphu et de nouveau Paris.Ces quelques clichés figés pour un certain temps déjà passés et périmés,qui donnent envie d'y retourner ou non,de polémiquer, ainsi va la vie et le temps qui nous est impartie dans cette dimension.Allez je vous fait une p'tite poelé vite fait sur le gaz avant la date de péremption.(Je m'entraine pour reprendre la cuisine façon Thai et mettre quelques nouvelles recettes...)

08/04/2010

Fin et retour à Grenade

Dakretour.jpgDakrestogrenad.jpgCouchersoleil.jpgDaktrain.jpgRestoparis.jpgTgvparis.jpgCette fois ça y est,après quelques heures en train Paris Toulouse ou Dak a même croisé une connaissance,on est venu nous chercher à la gare et retour à la Guinguette de Grenade...Tout est très clean,les chats et les plantes n'ont pas l'air de nous en vouloir on as quand même remis le chauffage pour éviter le grelotage du retour...A midi nous avons même mangé en terrasse avec un rayon de soleil qui à duré le temps du repas...On c'est remis à la cuisine Française plus lourde et moins épicé,surtout avec le vin que j'ai retrouvé avec plaisir...Je me laisse 2 ou 3 jours de délay pour rattaquer la cuisine (j'attend le marché de samedi matin pour acheter des bons produits et jouer avec les épices que j'ai ramené).Dak raconte inlassablement à chaque personne ses impressions sur le voyage en Thailande et commence à avoir l'impression de radoter,pour ma part j'essai de me rabituer à me faire le café le matin et la cuisine ce qui me demande un petit effort de concentration et oui,on s'habitue vite à être servi... Malgré tout le mal que j'ai pu en dire quand j'était sur place...Maintenant il faut reprendre l'autonomie car pendant un mois on c'est occupé de nous comme des coqs en pâtes.Légèrement bronzé,on attend le soleil (surement moins que ceux qui sont resté au froid)Bref,on à quand même une super pèche,près à tout révolutionner dans la maison.J'espère que ça va durer...

06/04/2010

Ballade à Belleville

bistroparis.jpgRetrouvaille.jpgTagparisbel.jpgCasdalbelvil.jpgFinalement,nous voilà en ballade à Belleville ou on doit retrouver des potes histoire d'être pas trop dépaysé on se retrouve dans le quartier chinois mais pour nous tout est à l'envers,la terrasse souffle du chaud et non du froid,des vélos sans roues attachés au poteau,ou des roues sans vélo,même des scooters sans selles ou sans roues,des mendiants ou autre tapeurs agressif,fini les stands de bouffes à tout,les marchés partout,la clim à tout va et tout un tas de choses auquel on c'était habitué..Bref,sa fait quand même plaisir de raconter notre voyage devant un ballon de rouge.Tout à 'heure nous prenons le train pour Grenade en espérant éviter la grève des trains;nous avons réussi à ne pas se faire bloquer par les rouges,au grand désespoir de Dak qui serait bien resté encore...Donc retour ce soir à la guinguette...

04/04/2010

Les photos auquelles vous avez échappés

sofjoke.JPGsofmerphiphi.jpgSofbarklta.jpgDaklit.jpgDakkolta.jpgdaktatiplage.jpgBigbadaboum.jpgBarjazzhhin.jpgMiaou3.jpgfredbaterie2.JPGTelethaired.jpgVieuxcamion.jpgAller c'est la guerre des photos,qu'on as pas voulu mettre par respect des un des autres;bref la guerre est ouverte:on fait la gueule,on prend toute la place dans le seul lit disponible,on peut croire qu'on as des maitresse ou des amants(qui s'avère faux;c'est juste pour la photo si si....)La télé Thaie avec les rouges...Bref des photos pas belle mais vrai malheuresement pour celui qui est dessus....

Retour à Paris

sofaeroportparis.JPGdakparis.JPGsofaeroportb.JPGsofrouge.JPGrouge.JPGDakaeroport.jpgAeroporbangkok.jpgTuktuk.jpgScultrestokaosan.jpgSculptrestoks.jpgKaosan.jpgBon,après 12 heures d'avion et quelques heures d attente nous voila de retour à Paris...Grisaille et température basse,on s'y attendait mais heuresement c'est un dimanche de paques et le matin le rer est plutôt vide tant mieux pour nous avec les sacs...Retour mardi à Grenade si la grève des transports le permet...Bon quelques photos souvenir...

- page 1 de 3